top of page

LA VENUS DE SINUESSA

Dans le quartier Incaldana, en 1911, alors que des travaux de terrassement étaient en cours pour planter un vignoble, les ouvriers touchèrent avec leurs pioches une sorte de rocher qui se révéla plus tard être un marbre blanc. Ils continuèrent à creuser et à leur grand étonnement ils virent sortir les deux morceaux d'une statue. La nouvelle s'est immédiatement répandue dans tout le pays. Le propriétaire du terrain a informé le maire qui a prévenu la direction du musée de Naples . Deux mois passèrent sans que ni les ministères ni la surintendance ne donnèrent d'instructions ; voyant cela, le propriétaire du terrain sur lequel la statue a été trouvée, était convaincu que les pièces trouvées étaient des choses de peu de valeur et les a vendues à un antiquaire pour 500 lires. L'antiquaire fit emballer les objets dans des caisses pour les emmener à Rome. Mais la nouvelle de la vente parvint aux oreilles du surintendant inspecteur qui ordonna aux carabiniers de saisir les caisses contenant le matériel archéologique. Toutes les découvertes ont été transportées au musée de Naples. Ici un expert, prof. Spinazzoli, examina les fragments et comprit immédiatement qu'ils étaient tous précieux et que les deux plus grands faisaient partie d'une seule statue. Il fit immédiatement nettoyer les deux pièces et en sortit une statue qu'il appela la « Vénus de Sinuessa », l'attribuant à Praxitèle , un grand sculpteur grec. La statue a été placée dans la salle du Musée national de Naples qui rassemble les statues les plus précieuses de l'Antiquité. La Vénus de Sinuessa représente un miracle de l'œuvre statuaire grecque ; il est dépourvu de tête et de bras, mais il est quand même d'une grande valeur et orne peut-être le temple d'une villa de Sinuessa dédiée au culte de Vénus . Cette sculpture date du IVe siècle av.  Certains érudits pensent que la villa qui était ornée de cette précieuse statue appartenait à Cicéron .

Venere di Sinuessa Museo.jpg
bottom of page